Header

Marcia dei MIgranti fino a Strasburgo

Commencée à 200 personnes, la manifestation de la Coalition Internationale des Sans-papiers et Migrants (CISPM) a finalement réuni plus 400 personnes sous une pluie battante ce dimanche. Au son des djembés et des slogans, les sans-papiers, migrants et leurs soutiens ont exigé la régularisation de tous les sans-papiers et la liberté de circulation et d’installation pour tous. Ce lundi, les marcheurs venus de France et de Belgique ont quitté Bruxelles. Avant cela, une conférence de presse s’est tenue à 10h au rond-point Schuman. Il mangeront ensuite au Musée de l’Afrique à Tervuren.

Malgré l’accueil lamentable de la commune de Laeken et de son CPAS, qui au dernier moment a mis son véto à l’utilisation comme logement d’un de ses hangar, laissant 150 personnes sans toit, le comité belge de la Marche a réussi grâce à la solidarité d’autres associations et de l’église à loger les marcheurs.

Réunis dimanche à la gare du Nord avant la manifestation, les marcheurs ont pu échanger avec les familles Roms qui y vivent depuis plusieurs mois. Nouveaux-nés, enfants et vieillards côtoient les voyageurs, dans un dénuements indescriptible. Le combats quotidien de ses familles, résonne avec celui, politique et structuré, de la Marche Européenne.

La Marche Européenne des Sans-papiers et Migrants est d’ores et déjà une réussite! Par le simple fait d’avoir commencé et d’avoir franchis la première frontière. La détermination des marcheurs permet de poser un acte politique majeur. Dorénavant, la lutte des sans-papiers se fera au niveau européen.

Les débats entre sans-papiers et migrants belges, français et italiens, ont permis d’esquisser ce que sera l’organisation future et les revendications du mouvements des sans-papiers en Europe. Les thèmes de la libre circulation, des droits économiques et sociaux, de l’autonomie des mouvements, des modes d’action ont permis de confronter les points de vue. Malgré des contextes nationaux différents, les réalités vécus par les sans-papiers et migrants européens se ressemblent: discriminations, xénophobie et déni des droits fondamentaux sont leur quotidien.

La Marche Européenne des Sans-papiers et Migrants continue donc son périple (Pays-Bas, Luxembourg, Allemagne, Suisse, Italie et France), et avec lui le travail d’élaboration des bases de ses combats futurs. Un cahier de revendications complet, élaborer collectivement avec les mouvements de tous les pays, sera déposé le 2 juillet à Strasbourg aux Parlementaires européens. La lutte pour que leurs revendications aboutissent, pourra, elle, commencer…

CISPM & SPBelgique

Contacts:
Marcheurs belges : + 32 489 85 74 68
Marcheurs français : +33 6 26 77 04 02
Contact non-marcheur : +32 488 15 02 16

E-mail CISPM : marche.europeenne.sanspapiers@gmail.com
E-mail CISPM Belgique : cspeurope@gmail.com

Potrebbero interessarti ...

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
1